19 ans ma vie Ménopause et Endométriose | Endo Girls

Age endométriose, douleur endométriose, Endo Mon Parcours, Traitements -

19 ans ma vie Ménopause et Endométriose

de lecture - mots

 

Tout d’abord une ménopause artificielle c’est quoi ? 

On parle de ménopause artificielle lorsqu’elle est provoquée par un traitement ou une intervention chirurgicale. Elle consiste à mettre à l'arrêt le fonctionnement des ovaires et du cycle menstruel. 

 

L’annonce du nouveau traitement 

C’était le 3 février, 6 mois après ma première intervention chirurgicale, je ne devais pas revoir mon médecin avant un moment, mais malheureusement, les choses ne se passent pas toujours comme prévu.

Conclusion de ce rendez-vous, j’ai un reflux tubaire très coriace. Il ne voit pas d’autre solution que de me mettre sous ménopause artificielle pendant 6 mois. 

A l’annonce de cette nouvelle tourture, pardon, de ce nouveau traitement, je ne savais comment réagir, une fois de plus alors je lui demande. 

Pourrais-je avoir des enfants ? Pour lui, il ne fait aucun doute que cette nouvelle phase de la maladie va m’aider. 

Me voilà rassurée (sur ce point).

sweat endométriose

Mon ressenti 

Je ne pensais pas devoir en arriver là un jour, je savais que mon cas été un peu spéciale et qu’a mon age, il est rare de voir une endométriose aussi “coriace” (comme le disent les médecins), mais vraiment jamais je n’aurais pu imaginer qua 18 ans je serai opérer et ménopausée. ..

 

J’étais très anxieuse, j’avais peur, je n’arriverais pas a réellement vous expliquer mon état a ce moment par écrit mais, là je ressentée un mélange de peur, de stress, d’angoisse et tellement de questions qui tournaient dans ma tête.

Le jour J

Mon médecin m’avait dit que l’injection était à faire le jour des règles, pour ma part, j’avais deux injections à faire, la première en février puis la dernière en mars. 

 

Le soir du rendez-vous je rentre chez moi il est 19 heures et devinez qui a ces règle alors que tout et fermé ? Je ne peux donc pas faire mon injection maintenant je prends immédiatement rendez-vous avec une infirmière pour le lendemain. 

On est le 4 février, c’est le jour de ma première injection et elle se fera à 16h30..

Je suis tellement stressée, je déteste les aiguilles, j’ai passé ma journée à angoisser, je me demandais si j’allais pouvoir choisir l’endroit de la piqure et quel endroit serait le mieux ou plutôt le moins douloureux !! 

Arrive l’heure du rendez-vous, je tombe sur une femme très gentille qui est “par chance” elle aussi atteinte d’endométriose. Donc nous échangons nos expériences, etc... Puis, elle a vaicue tout le procesuce, elle aussi est passée par là, je me sents rassurée et écoutée.

Elle a commencé par me demander où est-ce-que tu souhaites être piqué ? Le haut de la fesse, le ventre ou la cuisse. 

Je décide de choisir la cuisse en espérant que ça soit l’endroit le moins douloureux.  

C’est le moment, je serre très fort ma maman contre moi, je ferme les yeux et prends une très grosse inspiration et elle pique... 

Je sens l’injection du produit (c'est pas agréable), il coule en entiè dans ma jambe, ça me pique, mais elle injecte petit à petit, elle fait de petite pause et se soucis de ma douleur. 

Une fois le produit injecté, (de l’énantone en 11,5 mg ), elle retire l’aiguille de ma cuisse et me masse.

D’ailleurs c’est un injection dite faite sous cutanée,  ce qui signifie entre la peau et le muscle. Résultat, une boule se crée qu’il faut masser tous les jours jusqu’à son entière disparition.

L’après injection 

Les premiers jours le médecin m'avait prévenu que les douleurs risquaient d’être accentuées, ça n’a pas raté …

Les jours qui suivent j’ai de gros mal de crâne, des saignements plus importants et surtout des bouffées de chaleur, je transpire énormément avec de gros coup de chaud. 

4 jours après, je décide de me reprendre en main de sortir de nouveau avec mes amis, je n'ai plus de saignement, je penses que c’est le bon moment.

Malgré la fatigue j’ai forcé, je suis quelqu’un qui a beaucoup de mal à s’écouter ce soir la j’ai donc forcé même si je me sentais très fatigué..<<eh… Grosse erreur >>.

Je suis rentré car je perdais énormément de sang et je suis donc allé me coucher ultra fatigué.

Le lendemain tout était redevenu normal, enfin et surtout, plus de saignement, mais des maux de tête et des douleurs anormales. 

Le 5 mars vient la deuxième injection, j’y vais plus détendu étant donné que cette fois-ci je sais à quoi m’attendre. 

Après celle-ci les choses ce complique, bon les douleurs ne sont jamais partie elles étaient gérable, car oui nous devons apprendre à vivre avec.

Mais le but était quand même que la ménopause arrête mes douleurs et à vrai dire ça n’a jamais été le cas “pour moi”, et les saignements c’est pareille j’ai saigné 7 mois sur mon année de ménopause.

Quelque jour après ma première injection je me sens très essoufflé, j’ai des pointes au cœur, des vertiges, je pleure énormément, je suis tout le temps triste et incapable d’expliqué pourquoi.

Je n’avais plus envie de rien, tout m'énerve ou me fait pleurer.

 

La fin de la ménopause 

Nous sommes le 17 décembre et je souffre énormément… c’est le premier jour de mes règles après 1 an de ménopause. 

Je les attendais avec impatience j’avais hâte de pouvoir commencer un nouveau traitement et stopper cette ménopause, je peux vous dire que j’étais contente pourtant 10min après les choses se compliquent. 

Les mêmes douleurs qu’avant mon opération d’il y a 1 ans, plus capable de boire ou manger, je ne pouvais plus marcher, j’avais des vertiges, des crampes, bref vous connaissez… 

J’ai commencé ma nouvelle pilule SAWIS, peut être que vous la prenez ou l’avais déjà prise je serai heureuse de connaitre vos expérience avec ce traitement, vos effets indésirable, etc…

 

N’hésitez pas à m'envoyer un message sur notre insta ou ci-dessous. 

Et si je vois que ça intéresse je vous ferai un article sur mon retour d’expérience SAIS d’ici quelque mois.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Tu souhaites être avertie de nos derniers articles et faire partie de la communauté ?Alors, laisse ton email ci-dessous.