La justice européenne a mis fin à l'interdiction du CBD en France car elle l'a jugé illégal | Endo Girls

CDB, Fin d'interdiction CBD -

La justice européenne a mis fin à l'interdiction du CBD en France car elle l'a jugé illégal

de lecture - mots

« Pas effet mauvais pour la santé ni psychotrope» Voilà la décision car en du c'est de justice européenne sur les molécules contenu dans le “cannabis CBD”. Elle devient donc la base légale de futur procès ouvert en France.


Ce jeudi 19 novembre, la Cour de justice européenne (CJUE) a jugé illégale l'interdiction du cannabidiol (CBD), en mettant en lumière « pas d'effet nocif ni psychotrope sur la santé humaine ».


Voici l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne CBD en France « Légalement produit dans un autre État membre de l'Union européenne lorsqu'il est extrait de la plante de cannabis sativa dans son intégralité ». Ce texte privera de base légale dans le futur un grand nombre de procès français.


Le cannabidiol se mêler présent comme principe actif dans le chavre, à l'inverse du THC delta-9 tétrahydrocannabinol, ne contient pas et ne provoque pas défait dit stupéfiant.


Ces dernières années, le CBD est devenu une vraie mode (antidouleur), forçant ainsi les autorités à travailler et à se prémunir. En à peine quelques mois de nombreux spécialistes Français se sont lancés sur ce nouvel antidouleur qu'est le CBD, Profitant de la faille légale qu’offrait le système.


Aujourd'hui le CBD ne peut plus être vu comme un stupéfiant et légalement

Depuis 2018, l’affaire Kanavape (cigarette électronique CDB, lancée par 2 entrepreneurs marseillais) faisait office de juge de paix dans le milieu du CBD.La cour d'appel d'Aix-en-Provence saisira la justice européenne et à l’époque ils écoperont de dix huit et quinze mois de prison avec surcis et de 10.000 euros d’amende.


Et bien aujourd'hui cette affaire est loin de nous car depuis jeudi la Cour de justice européenne nous dit « dans l'Union européenne, Il y a la libre circulation des marchandises » et que « la France ne peut lui opposer une réglementation nationale » . « Par conséquent, le CBD ne peut être vu comme un stupéfiant ou une drogue ».


Une interdiction est-elle toujours d'actualité ?  Bien sûr, « tout peut-être justifié quand il s'agit de santé publique ». Mais en fonction de nos connaissances scientifiques actuelles (qu'il ne faut surtout pas mettre de côté) et contrairement au THC, « aucun effet psychotrope et donc nocif pour la santé de l'homme», n'a été détecté ou répertorié.


Voilà mes chers endossistas, nous ne sommes plus des criminelles !! Oui, nous prenons des antidouleurs naturels, des plantes qui nous font du bien.

C'est encore l'une des seules choses qui fait passer notre douleur, 


Please laissez-nous tranquille….


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Tu souhaites être avertie de nos derniers articles et faire partie de la communauté ?Alors, laisse ton email ci-dessous.